fbpx
a
Sorry, no posts matched your criteria.
corset, le dessous vintage qui se réinvente

Du dessous au vêtement, comment le corset se réinvente ?

Longtemps vu comme un symbole d’oppression, le corset fait pourtant son retour, et sous un nouveau jour. On vous explique comment ce dessous vintage est devenu une arme de pouvoir.

Corset, retour sur cette lingerie sculptante

Initialement porté par les dandy et les militaires pour se donner une allure charismatique et respecté, le corsage s’invite rapidement sous les jupons des femmes.  Il est vrai qu’au cours des époques, cette lingerie n’a cessé de faire l’objet de controverses. Les historiens sont partagés, certains le voie comme le carcan d’un sexisme sociétal, d’autres comme un accessoire de féminisation.  

Toujours est-il que le port du corset visait à sculpter et modeler le corps de manière à répondre aux critères esthétiques de l’époque. Ainsi, à la Renaissance, là où le corset prend ses racines, les organes et les côtes des femmes étaient comprimés sous cette armature rigide faite d’os de baleine, de nacre ou d’acier. L’idée était de maintenir le corps, offrant ainsi un galbe et une allure droite et élégante. En réalité, le corset aplatissait les formes et la poitrine, et tout signe d’opulence était volontairement caché.

Au travers des époques, ce dessous ne cessera de muter, façonnant toujours plus la physiologie humaine. Les variantes sont nombreuses, du corset long et tombant sur les hanches à la guêpière plus courte et cintrée, le corset sous sa forme, représente son temps.

Quand le dessous prend le dessus

À partir des années 90, deux grands génies de la mode donnent un nouveau souffle à cette coque rigide. Par la même occasion, ils réaffirment la position de la femme. Ce coup de génie ou de couture marque en effet un tournant dans l’histoire du corset. D’un sous-vêtement bafoueur d’identité et signe d’enfermement à une pièce ostentatoire et représentative de la femme émancipée, le corset devient une arme de pouvoir pour celles qui le porte.  

C’est notamment grâce aux convictions et à l’esprit avant-gardiste de ces deux créateurs que cette renaissance eu lieu. En 1990, Vivienne Westwood présente sa collection automne/hiver 1900-1991. La pièce maîtresse ? Un corset à l’imprimé baroque inspiré de l’un des tableaux de François Boucher « La bergère endormie ». En imprimant cette toile à huile sur cette série de corsets, la créatrice britannique affranchie la sexualité et twist avec brio les codes de l’érotisme et de l’histoire.

Autre interprétation, Jean Paul Gaultier se met lui aussi à réinventer le corset dans un univers qui lui est propre, l’exubérance chic. Ainsi, le « corset conique » devient emblématique. Au-delà des lignes et des formes géométriques prononcées, cette lingerie turbulente devient surtout l’expression de la femme forte, libérée et sexuelle.

Dès lors, le corset devient un vêtement de couture que l’on porte au-dessus et non plus en dessous. Il est fièrement exhibé et non plus caché. Des lignes arrondies et coniques, un jeu de textures et de matières, tout est pensé pour épouser les courbes de la femme, permettant ainsi de mettre en valeur la poitrine et le galbe fessier. En véritable pièce audacieuse, le corset bouscule les conventions et affirme enfin la sexualité de la femme.

Corset, le vêtement de mode des temps modernes

Avec les perpétuelles évolutions, l’image de cet habit iconique s’est vue transformée. Le corset est, en effet passé d’un accessoire quasi-torturant à une pièce haute couture et caractéristique de la femme émancipée. Ainsi, de fameuses maisons de mode comme Louis Vitton, Etro, Burberry ou Dolce & Gabanna remettent au goût du jour cette fameuse pièce épique.

Aujourd’hui, le corset est présenté comme une ceinture qui vient souligner la taille ou comme un bustier élégant porté à même la peau sous une veste cintrée. En véritable réinvention, il est exposé sur les podiums comme un sur-vêtement et non plus un sous-vêtement. Toutefois, dans un registre plus sensuel et intime, il est toujours possible de s’offrir le corset comme un dessous.  

Corset, le vêtement de mode tendance
Corset en image via © Pinterest

Du côté d’Instagram, les influencueuses s’affichent avec le corset à coup de likes. En effet, cet habit voit sa cote de popularité grimper en flèche. Baroque et un brin désinvolte, ces fashionistas n’hésitent pas à se l’approprier pour marquer leur différence. Le contraste de cet héritage à la taille guêpe séduit. Reste à voir jusqu’où cette pièce emblématique sera réinventée.

Modalova, un regard nouveau sur la mode.

Passionnée des mots, je mets ma plume au service de la modosphère. Tendances, dernières pépites, zoom marque, collaborations... Tout y passe. Je m'intéresse également aux acteurs qui façonnent la mode de demain, des grands groupes aux petites marques, je n'hésiterais pas à vous partager mes coups de cœur.

Rédactrice Mode